Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/01/2010

les lois noahides

Liste traditionnelle des sept lois noachides [modifier]

les commandements

  • d'établir des tribunaux,
  • de l'interdiction de blasphémer,
  • de l'interdiction de l'idolâtrie,
  • de l'interdiction des unions illicites,
  • de l'interdiction de l'assassinat;
  • de l'interdiction du vol,
  • de l'interdiction d’arracher un membre d'un animal vivant.

Selon le judaïsme, tout non-Juif vivant en accord avec ces sept lois est considéré comme un Gentil Vertueux et a, par l'observance de ces lois, sa part au monde à venir[2]. Les adhérents à ces lois sont souvent appelés B'nei Noah (Enfants de Noé) ou Noahides, et peuvent souvent se retrouver dans des synagogues juives.

Les lois noahides furent, toujours selon la tradition rabbinique, précédées par les Six Lois d'Adam, données à Adam par Dieu dans le jardin d'Éden[3]. Lors de la révélation sur le Sinaï, les sept lois furent suivies des Dix Commandements. Les 613 mitzvot contenues dans la Torah écrite et leurs élaborations dans la Torah orale (bien que ce nombre de 613 remonte probablement lui-même à un enseignement rabbinique), n'ont de caractère obligatoire que pour les seuls Juifs, ayant hérité des obligations de leurs ancêtres, qui reçurent ce "joug des commandements" de leur plein gré. De plus, il serait en réalité interdit aux non-Juifs, par la Torah elle-même, d'élever leur observance au niveau des mitzvot astreintes aux Juifs[4].

On précisera toutefois que les lois noachides se retrouvent dans les 613 commandements mosaïques, et même le décalogue lui-même, pour les interdictions du blasphème, de l'idolâtrie, du meurtre et du vol.

Source : wikipedia

21:35 Publié dans reli-gion | Lien permanent | Commentaires (1)