Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Autisme et surcharge sensorielle

Via Collectif Atypique

Les personnes autistes sont souvent très sensibles à leur environnement. Bien sûr, cela se manifestera différemment pour chaque personne autiste - mais en général, les personnes autistes ont des systèmes "sensoriels" inhabituellement sensibles, ce qui signifie que leurs 5 sens (la vue, l'ouïe, le toucher, l'odorat et le goût) peuvent être facilement surchargés.
Encore plus difficile, il peut être difficile pour les personnes autistes de "simplement ignorer" les informations sensorielles au fur et à mesure qu'elles arrivent.
Ainsi, contrairement aux personnes dotées de systèmes sensoriels typiques, certaines personnes autistes risquent de ne pas être en mesure de remarquer le déclenchement d'une alarme de voiture et d’en faire abstraction et donc de ne pas l'écouter.
Défis sensoriels pour les personnes autistes
Parmi les défis environnementaux qui peuvent avoir un impact négatif sur les personnes autistes, citons:
  • Lumières fluorescentes qui scintillent et / ou bourdonnent
  • Odeurs de produits de nettoyage, de tapis neufs, de parfums, de certains aliments et d'eau de cologne
  • Rideaux flottants, affiches et autres tentures murales
  • Bruits persistants tels lorsque qu’un jardinier tond la pelouse ou souffle des feuilles, un bébé pleurant ou même babillant, les aboiements de chiens à l'extérieur, le bruit des aiguilles d'horloge, gouttes d'eau, les bruits de circulation, etc.
  • Aliments et certaines textures spécifiques (ceux-ci varient d'une personne à l'autre, mais les aliments gluants et les matériaux tels que la colle, les gels, etc. sont souvent un problème)
Étonnamment, le contraire peut aussi être vrai: certaines personnes autistes sont «hyposensibles», ce qui signifie qu'elles réagissent peu aux stimulus sensorielles et, dans certains cas, ont envie de ressentir des sensations physiques.
Cela peut conduire à un "stimming" sous forme de battement, de stimulation, etc.
Encore plus surprenant, beaucoup de personnes autistes peuvent être hypersensibles à certains sensations (ne peut pas supporter un bruit fort, par exemple), mais sont également hyposensibles à d'autres sensations (besoin de ressentir un mouvement ou une sensation physique pour se sentir calme).
La "régulation" sensorielle - le sentiment de ressentir la quantité nécessaire de données sensorielles - est importante pour le confort physique et psychologique.
En fait, selon de nombreuses études, la dysrégulation sensorielle est l’une des principales raisons pour lesquelles les personnes autistes - même les personnes avec un autisme de type Asperger et qui sont capables de gérer de nombreuses formes de stress - ont tendance à "s'effondrer" ou à se trouver incapables de gérer une situation parfaitement ordinaire.

Expérience sensorielle chez des personnes non-autistes

Si vous êtes une personne dont le fonctionnement sensoriel est non-autistique, vous aurez peut-être du mal à comprendre pourquoi une personne autiste échappera à tout contrôle en raison de scintillements de lumière ou de bruits forts. Jusqu'à ce que vous vous mettiez à la place de cette personne en vous souvenant d'avoir vécu une expérience similaire. Tout le monde a ses limites sensorielles. Par exemple, vous êtes-vous déjà trouvé incapable de gérer vous-même dans l'une ou l'autre de ces situations?
  • Le temps est chaud et humide, vous transpirez et vous ne vous sentez pas bien. Vous êtes assis sous un porche, vous essayez d’avoir un peu d'air, quand - un bébé commence à pleurer ... un voisin écoute de la musique ... ou une voiture s'arrête devant votre maison avec un autoradio diffusant des bass assourdissante. Soudain, votre tension artérielle augmente et vous perdez patience avec une envie agressive de vous battre.
  • Vous faites du shopping dans un centre commercial en période de fête de fin d’année. Lorsque vous visitez vos magasins préférés, vous vous sentez submergé par la foule, le bruit et la musique de Noël omniprésente. Vous sortez des magasins pour faire une pause et réalisez que la chorale locale commence maintenant à jouer des chants de Noël dans l'aire de restauration. Votre tête est sur le point d'exploser.
  • Vous rencontrez un ami d'un ami lors d'une fête. Pour une raison quelconque, cet ami semble ne pas avoir de notion d'espace personnel. Vous essayez d'être poli alors qu'il se tient à deux centimètres de votre nez tout en racontant fort l'histoire de sa vie. Vous vous en allez, et il / elle marche avec vous. Juste pour vous échapper, vous feignez un terrible mal de tête et vous échappez aux toilettes.
Comprendre les défis sensoriels est une étape importante pour aider une personne autiste à se sentir mieux et tout simplement bien. C'est également un outil important pour comprendre les comportements et aider une personne autiste à planifier et gérer ses réactions aux agressions sensorielles que nous subissons tous tous les jours.
Traduit et librement adapté par Simon Marie
 

Écrire un commentaire

Optionnel