Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/02/2010

gothisme

LE GOTHISME

Qu'est-ce-que le gothisme ? Il est clair que l'on ne peut répondre à cette question par une seule phrase. Le gothisme ce n'est pas qu'une musique , c'est un style de vie , une certaine sensibilté. La première définition que l'on pourrait en faire est celle ci : "style de construction des églises d'antant caractérisé par des grand piliers, de grandes voûtes et de grands arc-boutants". Le terme gothique est aussi employé pour caractériser des histoires qui se déroulent dans des endroits sombres et lugubres tels les ruines, les cimetières, ect ... Pour finir, on pourrait caractériser une peinture de gothique ou les caractères écrits sont déformés à l'extrême.
Le mouvement goth est apparu dans les années 1970 aux Etats-Unis et en Europe. Cette culture est un mélange de non-conformisme, de curiosité insatiable et d'un intellect poussé à l'extrême. Ne pas être accepté tel quel est un must pour les gothiques. On pourrais les comparer aux punks des années 70, le cerveau et les bonnes manières en plus.

On ne devient pas goth à l'instant même où on l'a décidé. Ca ne s'apprend pas, c'est une façon d'être, de vivre et de penser. Quinconque voudrait le devenir en tentant d'apprendre s'y casserait les dents. On naît goth, on ne le devient pas. La plupart des gens n'ont pas la créativité, le talent, l'ouverture d'esprit, l'appréciation de la dualité de l'existence; or ce sont ces habiletés qui font d'une personne un vrai goth. Bien que la majorité de ces choses peuvent être acquises au fil des années, certaines ne peuvent qu'être imitées. Or, imiter n'est pas être et donc imiter c'est s'éloigner du gothisme.

TRAITS DE CARACTÈRE DU GOTH TYPIQUE

Si certains se reconnaissent néanmoins dans le discours que je tiens, tentez de voir si vous correspondez aux points suivants :

Vous ressentez le besoin de dépenser beaucoup de temps dans la création de musiques, poésies, dessins, peintures, philosophies ...

Vos efforts créatifs sont souvent décrits comme noirs, sombres, choquants, étranges, morbides.

Vous aimez les musées et les centres culturels.

Vous appréciez et comprenez Shakespeare et d'autres célèbres auteurs théatraux.

Vous savez la différence entre nihilisme et existentialisme même si vous ne vivez pas à travers eux.

Vous appréciez différents styles de musique.

Vous êtes une personne ouverte, sensuelle, à l'écoute des sons, des sensations et des textures.

Vous ne comprenez pas pourquoi les gens autour de vous ressentent le besoin de regarder la télévision.

Vous ne vous sentez pas bien en étant pareil aux autres.

Vous aimez être vous-même, et cela même si les autres autour de vous ne vous apprécient pas pour autant.

Vous êtes assommé par les "Pourquoi ?" et y trouvez d'intéressantes réponses.

Vous êtes noyé par les "Comment?" et vous appliquez cette question à votre propre personne.

Vous ne rejetez pas une chose simplement parce-que vous ne la comprenez pas.

Vous vous faites votre idée des autres sur ce qu'ils valent et non sur ce dont ils ont l'air.

Vous ne craignez pas l'inconnu.

Vous ne craignez pas la mort.

Vous craignez la médiocrité.

LE GOTH EN LUI-MÊME

Le look du goth est très important. Il n'est pas nécéssaire de s'habiller en noir pour etre goth, c'est un stéréotype stupide lancé par des gens qui le sont tout autant. Les goths sont des personnes bien habillées selon un style vestimentaire qui leur est propre. Ils ont juste une culture différente de celle des personnes moyennes. Juger quelqu'un sur son look dark comme étant un goth est une grosse erreur. Ce manque d'individualisme suggère fortement à quelqu'un qui ne comprend pas vraiment le Gothisme que nous sommes des conformistes. Or, il n'en est rien. "Vous riez de moi car je suis différent , je ris de vous car vous êtes tous les mêmes". Cette phrase résume très bien le look goth. Différent, excentrique, soigné, original mais non désuet.

Le goth n'est pas quelqu'un d'absolument dépressif mais il s'intéresse à la mort dans le sens "qu'y a-t-il après ?". Se posant beaucoup de questions sans pour autant être dans la mort chaque jour, le goth est fasciné par ce qu'elle représente et par ce qu'elle cache. Il est donc poussé à s'interroger sur le sens réel de la vie, le pourquoi sommes nous ici et dans quel but.

Contrairement à ce que l'ont pourrait croire, un goth n'est pas quelqu'un de spécialement attiré par la drogue, l'alcool, ect ... Non il ne faut pas être percé et tatoué pour etre goth! Chassez donc ces idées préconçues de votre esprit. Ce ne sont que des racontards de personnes médisantes qui salissent notre réputation. Cela dit, certains dans leur recherche d'individualisme se tatouent, se percent ... mais cela n'est pas nécéssaire, c'est selon le bon vouloir de tout un chacun.

La recherche de la mort et le morbide donnent souvent lieu à un rapprochement de celle-ci par l'arboration de maquillage. Se rendre plus blanc que blanc, les traits noirs, grimaçants de souffrance, de peine, de colère ... Certains le font, d'autres pas ; encore une fois c'est selon l'opinion de chacun, mais il est clair que cela ajoute un plus à l'individualisme et que c'est, à mon humble avis, bien plus beau qu'un tatouage ou qu'un percing.

Un goth apprécie donc la musique, le romantisme, l'intelligence créatrice, l'art, le dessin, la peinture, l'amour, la vie, la mort. C'est une personne équilibrée qui respecte les autres si elle se sent respectée ce qui n'est pas souvent le cas. Ce qui est différent choque et c'est le but recherché. En se demarquant du lot, le goth recherche quelqu'un de différent, quelqu'un d'original ... Lui-même, en quelque sorte ...

08:18 Publié dans Identités | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.